Besoin d'aide ?
Qui êtes-vous ? Que recherchez-vous ?
jeudi 11 février 2016

Quels sont les effets d’un hiver sans gel sur les sols agricoles ?

Actualités agricoles Diag'Vital Technique
Partager l'article

Depuis toujours, les agriculteurs connaissent les bienfaits du gel sur les sols. Depuis 2 ans, les hivers doux se succèdent et l’hiver 2016 semble prendre le même chemin. C’est l’occasion de faire le point sur l’importance de ce phénomène et d’adapter ses pratiques.

Le gel permet de sécher le sol ! 
Comment l’eau peut-elle sécher le sol ? En gelant, l’eau gonfle (comme un glaçon dans le freezer) ce qui écarte les argiles et limons (colloïdes) les uns des autres. Lors du dégel, l’eau peut donc s’écouler entre ces colloïdes :

Complexe argilo-humique.

Ce phénomène est d’autant plus important que la tendance au compactage est forte :
- Le complexe argilo-humique est fragile (exemple : sol battant...)
- Le sol est lourd, argileux
- Le travail des champs est déstructurant (exemple : récolte de maïs en conditions humides …).

Comme la nature sableuse, limoneuse ou argileuse d’un sol ne peut être changée et et que la maîtrise des conditions de récolte reste délicate (sauf à changer de culture), il est primordial d’avoir une bonne tenue du complexe argilo-humique.

Si depuis 3 ans la reprise des sols au printemps s’avère de plus en plus difficile, c’est certainement que votre dépendance au gel-dégel pour structurer votre sol est trop forte, il convient donc d’adapter sa conduite.

Avec un complexe argilo-humique stable (suffisamment d’humus et de liants entre les éléments) les argiles et les limons sont tenus et ne s’effondrent pas les uns sur les autres. Dans ce cas, la dépendance aux phénomènes de gel-dégel est moindre. 
Schéma sol




En conclusion

Le gel structure le sol et ce d’autant que sa structure est dégradée. Il est possible d’améliorer l’autonomie des exploitations face aux aléas climatiques en travaillant sur la qualité de sa structure.

Le gel a aussi d’autres effets : il tue une partie des œufs et larves de parasites. Il dégrade mécaniquement les résidus de culture. Là aussi, la stimulation de la flore du sol permet de compenser le manque de gel.

 

 

S'auto-diagnostiquer sur les points d’amélioration sur la fertilité structurale, chimique et biologique du sol
Des conseils sur le contexte pédoclimatique, la structure du sol et la fertilité chimique du sol, l’activité biologique de vos sols

Articles en lien : 

Comment bien stimuler son sol : l'équilibre de la flore du sol ? 
Qu'est-ce qu'un chaulage performant ? 
Stimuler son sol : l'équilibre de la matière organique
Partager l'article sur
les réseaux sociaux